Login Mot de passe ! Alerte Boss !
 

Des actualités au poil !

 
 
Epilation : la chasse aux poils pubiens est risquée pour la santé
Haro sur les poils !

L’été est sans conteste la saison où la chasse aux poils atteint (...)
Clémentine (Koh-Lanta) : les internautes impitoyables avec ses poils sous les bras
Clémentine est insupportable, cela est indéniable. Et elle n'est pas la candidate préférée de l'équipe (...)
Amber Rose nue sur Instagram montre sa chatte naturelle !
Pas facile de trouver sur la Toile la photo qu'Ambera Rose a posté elle-même sur Instagram. On dirait (...)
Tabou : la vérité sur les poils pubiens
Des données américaines révèlent que la santé de plus en plus de femmes, mais aussi d’hommes, peut (...)
Taku Takahashi, le DJ qui a composé un morceau avec des poils pubiens
Des poils pubiens, un rythme cool et surtout, un DJ très doué... et hop ! Voilà un morceau d'electro (...)
40 Percent of Men Have Asked Their Partner to Change Their Pubic Hair
Pour nos lecteurs anglophones, voici un article où Cosmopolitan découvre que l'épilation pubienne (...)
23 choses sur les poils pubiens que vous devriez savoir
Quelque soit votre opinion et vos préférences personnelles concernant les poils d'en bas, les poils (...)
Défi MaiPoils, le mois du poil
Nous renvoyons nos lecteurs vers notre éditorial (...)
Épilation : ce que les françaises préfèrent en 2017
En gras, ce qu'il faut retenir et que nous avons déjà théorisé depuis des années

Vous (...)
Maillot intégral ou classique : à chaque âge son épilation
(en gras ce qu'il faut retenir, c'est à dire tout ce que nous théorisons depuis 10 ans ! - NDLR (...)
Emma Watson explique comment elle prend soin de ses poils pubiens
Emma Watson n'a rien à cacher. Dans une interview accordée au site Into The Gloss, un site web (...)
7 raisons qui vous démontrent que les femmes ne doivent pas épiler leurs poils pubiens !
A l’âge de la puberté, le corps adopte certains changements relatifs à la majorité. Chez les femmes, (...)
S'épiler le pubis, une convention sociale qui augmente les risques d'infection
L'épilation du pubis s'est imposée comme une norme du corps féminin. Elle est pourtant loin d'être (...)
Epilation du maillot : un risque accru d'infections
De plus en plus de femmes ne laissent aucun poil, les hommes aussi sont nombreux à les supprimer. (...)
Moins de poils pubiens = plus d'infections sexuellement transmissibles
À nombre de partenaires et fréquence de rapports sexuels égaux, les personnes qui épilent leurs poils (...)
Hygiène intime : l'épilation intégrale pose des problèmes !
Les réponses avec le Dr Lydia Marie-Scemama, gynécologue :

"L'épilation intégrale va (...)
L'épilation intégrale favorise les infections !
Les réponses du Dr Hélène Jacquemin-Le Vern, gynécologue et sexologue :

"Aujourd'hui, (...)
L'épilation du pubis associée à une fréquence plus élevée d'infections
Une étude américaine vient mettre en corrélation l'épilation totale ou partielle du pubis et le risque (...)
10 choses que vous ne savez pas sur les poils pubiens !
Contrairement aux croyances populaires, qui accusent les poils pubiens à tort d’être malpropres et (...)
Epilation du maillot : les spécialistes pointent les risques d'infection
Alors que l'épilation du maillot est très répandue, des chercheurs rappellent que les poils pubiens (...)
Est-il mauvais de s'épiler les poils pubiens ?
Les poils pubiens protègent la zone génitale contre les pathogènes et les agressions externes. Il est (...)
Quand les ados américaines rêvent d'un vagin "design"
Longtemps, les ados se sont préoccupées de se faire recoller les oreilles ou affiner le nez. Mais, aujourd'hui, (...)
Etude IPSOS : mettre encore la pression sur les femmes !
Cet article profite de la sortie d'un sondage IPSOS pour accuser en filigrane les femmes de ne pas (...)
Olivia Wilde a des faux poils pubiens dans Vinyl
Nous vivons dans un monde totalement artificiel au point où les actrices doivent faire appel à des "perruques (...)
Voici pourquoi il ne faut plus s'épiler !
Saviez-vous que le fait de s’épiler le maillot ou de se raser les poils pubiens pouvait présenter des (...)
A quoi servent les poils du pubis ?
Parlons peu, parlons (pu)bien. La guerre entre les adeptes du "pubis-parfaitement-épilé" et les partisans (...)
Voici pourquoi il ne faut pas raser vos poils pubiens !
Voici pourquoi il ne faut pas raser vos poils pubiens ! Ils sont le bien !

Mesdames, (...)
Est-il mauvais de s'épiler les poils pubiens ?
Les poils pubiens ont pour fonction de protéger la zone génitale contre les pathogènes et les agressions (...)
Brève histoire de l'épilation
Vénus à la fourrure
Femmes de tous pays, dépoilez-vous !


Aujourd'hui généralisée, (...)
Axelle Red et les poils pubiens
Deux ans après la sortie de son dernier album "Rouge Argent", Axelle Red sort ce vendredi son treizième (...)
Violées alors qu'elles venaient pour une épilation intime !
Un septuagénaire a été condamné mardi par le tribunal correctionnel d'Anvers à cinq ans de prison (...)
Déjà obsédée par son physique !
[...]

Elle ne supporte pas son duvet et veut se raser

Esthéticiennes et médecins (...)
3 trucs à savoir sur le vagin
On vous fait grâce des 2 autres trucs sans intérêts particuliers (surtout le dernier), pour vous laisser (...)
Épilation du maillot : attention danger
L'épilation du maillot serait responsable d'infections de la peau et favoriserait notamment la contraction (...)
Il abuse d'une déficiente intellectuelle et lui rase les poils pubiens
Un homme de 61 ans a plaidé coupable, lundi, pour avoir posé des gestes à caractère sexuel sur une (...)
Pourquoi la demande de nymphoplastie augmente ?
Depuis une quinzaine d’années, on note un engouement croissant pour la réduction chirurgicale des petites (...)
Chatte déjà épilée depuis un moment ? Faites-vous resserrer le vagin maintenant !
Nous l'annonçons déjà depuis plusieurs années, nous le rappelions lors de la sortie d'un documentaire (...)
Les petites filles ne sont pas des femmes. Ah bon ?
A l’occasion de la Journée de la femme Julie Gayet nous revient dans un court métrage contre les mariages (...)
American apparel, avec les poils qui dépassent
La marque fait encore parler d'elle et expose, dans une de ses vitrines new-yorkaises, des mannequins (...)
Cameron Diaz adepte des poils pubiens : "Ils rendent votre sexe plus mystérieux"
Cameron Diaz adepte des poils pubiens: "Ils rendent votre sexe plus mystérieux"

Depuis (...)
L'épilation intégrale masculine, une tendance à bien maîtriser !
Comme le disait un auteur sulfureux célèbre : "Jusqu'où va-t-on descendre ?"... Parfois on se demande, (...)
Que diriez-vous si votre homme se rasait les jambes ?
Doit-on en rire ou en pleurer ? Ce genre d'article, souhaités voire sponsorisés (via un placement (...)
Gwyneth Paltrow aurait-elle une chatte naturelle ?
Maman modèle d'Apple, 9 ans, et Moses, 7 ans, dont le père est son mari, le leader de Coldplay, Chris (...)
Enceinte et épilation pubienne : problèmes absurdes du XXIe siècle
Les jeunes femmes enceintes s'inquiètent : comment s'épiler la chatte lorsqu'on ne peut plus la voir (...)
Je me suis rasé le zob et ça me gratte : pathétique débat sur un forum ados
Allez, ça faisait bien longtemps qu'on n'était pas allé faire un tour sur les forums d'ados boutonneux (...)
Rihanna avec des poils sur les cuisses sur Instagram, les femmes poilues sont-elles sexy ?
Non mais on rêve ! Rihanna montre des cuisses avec un léger duvet tout à fait normal (et tout à fait (...)
Epilation laser : mettre sa santé en danger pour une réelle économie ?
Le marché de l'épilation éternelle (parce que le poil repousse) voit-il un danger dans l'épilation définitive (...)
L'épilation brésilienne ne plaît plus aux hommes !
Sondage américain, dans un monde où les femmes sont encore plus épilées que dans nos pays européens civilisés. (...)
Comment le poil est devenu l'ennemi numéro un des femmes (et même des hommes)
Analyse plutôt ratée du phénomène de l'épilation par Atlantico. Les "intellectuels" interrogés ne connaissent (...)
Application iPhone "Epilation"
Le testeur nous dit que ce jeu est dégoûtant, bon sang aurait-il enfin compris que l'épilation, c'est (...)
Il menace la prostituée pour avoir les poils de son sexe !
Voilà une mésaventure qui ne risque pas d'arriver chez nous puisque les prostituées, tout comme les (...)
Les poils pubiens n'ont pas leur place dans le métro
Si nous sommes, ici à Téléchatte, totalement favorables au poil pubien, nous sommes en revanche très (...)
Epilation et irritation intime
L'épilation de la zone intime, au niveau du pubis, des grandes lèvres et de toute la zone sexuelle, se (...)
Epilation du maillot : des risques insoupçonnés
Une scientifique de l’université de Washington a décidé de faire la guerre à l’épilation du maillot. (...)
L'épilation du maillot n'est pas sans risque
Selon une étude niçoise, l'épilation du pubis favoriserait l'apparition d'un virus très contagieux, appelé (...)
"18 Again", le gel qui rajeunit le vagin !
Nous avions prévenu à plusieurs reprises, il y a déjà des mois, par exemple dans notre commentaire concernant (...)
Les bonnes raisons pour arrêter de s'épiler
La santé :

Les poils ne sont pas inutiles dans le corps mais ont un grand nombre de (...)
Sous les jupes des filles : épilation, mode d'emploi
Le pubis, c’est le lieu le plus intime de notre corps. Et, pourtant, il n’échappe pas à la tendance. (...)
Avis religieux concernant le rasage des poils de la poitrine et des cuisses
Quelle est le verdict concernant le rasage des poils de la poitrine, du dos, des cuisses et du pubis (...)
La culotte "assumons nos poils"
Un fabricant de vêtement propose de renverser cette tendance en mettant à son catalogue des produits (...)
La tyrannie de l'épilation
"En publiant, en janvier, son enquête sur "les nouvelles tendances de l’épilation maillot", le magazine (...)
Gazon chéri : comment préfèrent-ils notre pubis?
Avec ou sans poils le pubis ? Mais comment les hommes préfèrent-ils notre épilation du maillot ? Ils (...)
Résultat de l'influence du porno sur les petites filles
Alors que la sénatrice UMP Chantal Jouanno remettait ce lundi 5 mars un rapport sur l'hypersexualisation (...)
Hypersexualisation des petites filles : interdire les concours de mini-miss ?
String taille 8 ans, spa pour enfants, crème anti-rides pour petite fille… l’hypersexualisation inquiète (...)
Les femmes sont au coeur des stratégies marketing
La journée de la femme aura lieu Jeudi.
A cette occasion, nous apprenons ce matin dans le Parisien/Aujourd’hui (...)
Poils de femmes : en Afrique de l'Ouest, beaucoup trouvent ça sexy
(De Dakar) Des filles aux poils du pubis qui sortent du jean, des femmes velues des jambes qui (...)
Au poil près
Au départ, il y avait les fashionistas. Mais si, ces filles superficielles qui ne pensent qu'à (...)
Leave my vulve alone !
« Salut les foufounistas ! » Riez, riez, devant cette expression ridicule . Riez, riez encore, vous rirez (...)
Hygiène de la vulve
Ici, c'est surtout la dernière phrase qui résume tout ! ;-)



Votre vulve (...)
Faut-il résister à l'épilation ?
La semaine dernière, on a parlé épilation, et plus précisément de ce grand moment de solitude entre soi, (...)
Discussions entre hommes... (on ne se moque pas) !
21/09/2008, 19h00 #1
Thierry

Les poils pubiens, qui les rase, partiellement, totalement??? Sommes (...)
Fallait pas commencer !
Hello, alors voilà j'ai 15ans et j'ai eu la bonne idée de me rasée de la tête au pied (sauf les (...)
Les hommes virils de 2012 le sont-ils encore ?
Une petite tranche de rigolade à lire en sirotant son verre.


24/02/2012, (...)
Les In et Out du sexe en 2012
Alors là, nous pensons, à Téléchatte, que la fumeuse (à défaut d'être fameuse) Adèle Bréau a touché (...)
Epilation intime : les différentes formes de maillot
Encore un moment de propagande à l'adresse des jeunes filles


Classique, (...)
Epilation intégrale et la scandaleuse campagne de Veet
Epilation intégrale : critiqué, Veet coupe son « minou tout doux »

Fini. Plus de (...)
Epilation et irritation intime
L'épilation de la zone intime, au niveau du pubis, des grandes lèvres et de toute la zone sexuelle, se (...)
Les petites filles ne sont pas des femmes fatales
Un rapport parlementaire qui sera remis prochainement par la sénatrice Chantal Jouanno alerte sur (...)
Le poil est un symbole de féminité
Bonjour à tous, je m'appelle Pierre et c'est mon 1er sujet sur ce forum, j'ai posté presque la même chose (...)
J'ai testé pour vous... les poils sous les bras
Un jour, j'ai décidé de me les laisser pousser. Et depuis…

Je passe pour la hippie-féministe (...)
Poils aux aisselles!
Rompant avec les codes de la bienséance cosmétique, la belle Jeanne porte haut ses poils sous les (...)
La vaisselle non, les aisselles oui !
Henri-Jean se met à poil aujourd'hui, avec un sujet au poil : celui des poils sous les aisselles.
J'avais (...)
Réflexions sur l'épilation
Chère Sonia, j'ai lu votre article "Mais pourquoi se rasent-elles ?" sur vassilia.net et je vous remercie (...)
Les poils apparaissent de plus en plus tôt
La puberté est une étape du développement animal qui est atteinte lorsque les organes de la reproduction (...)
La mise à nu ...
Il y a quelques mois, je regardais une photo sur internet d'une superbe femme, actrice ou top-model, (...)
Le rasage répété rend les poils durs et épais
On vous avait prévenus (voir Fiche (...)
L'épilation intégrale ça gratte
Ce n'est pas nous qui le disons, mais des filles bien branchées (même un peu trop à notre goût, nous (...)
Signaux faibles et bruits de fond
Avant tout autre conseil, le premier (sur 10) est l'épilation ! Il n'est même pas question d'une épilation (...)
Pour l'enseignement critique de la pornographie dès le collège
Note : cet article n'est pas une production Téléchatte et n'engage que son auteur. La source est disponible (...)
Quand les femmes passent de victimes à complices
Il ne faut pas sous-estimer la capacité des femmes, après avoir été victimes de la mode dépilatoire, (...)
Comment l'on passe du rasage à la labioplastie à 17 ans !
Encore un exemple des méfaits du porno dans un billard à 3 bandes : fantasmes de domination et de (...)
Mark Roberts, l'homme qui aimait courir à poil dans les stades
(De Liverpool) La première fois qu'il a couru sur la pelouse d'un stade, pieds nus et fesses au vent, (...)
Les femmes prises 2 fois pour des abruties
Après avoir gagné (provisoirement !) le combat de l'épilation pubienne, le Marché compte vendre des (...)
Il faut souffrir pour être belle
L'épilation de la chatte est tellement contre-nature qu'elle est assez douloureuse. Mais au lieu de (...)
Logique d'un marché : après la femme mutilée, l'homme dévirilisé
La virilité vraie (Poil à la raie?)

Il semble qu'aussi loin que l'on puisse remonter (...)
Propagande douce des magazines féminins
Il est bien connu que les hommes n'aiment que les chattes rasées, épilées, mutilées... C'est ce que vous (...)
Chronique de l'ouvrage de Stéphane Rose
J'ai testé la "Défense du poil. Contre la dictature de l'épilation intime" de Stéphane Rose

Salut (...)
Développement horizontal du marché de l'épilation
Le marché de l'épilation, après avoir dépoilé entièrement les femmes, s'attaque aux hommes, sous pretexte (...)
Les méfaits des chattes rasées sur les testicules
Les jeunes puceaux éduqués à YouPorn tentent de se raser les couilles, et ça donne cela :

bonjour (...)
Perdre sa virginité en s'épilant la chatte !
Où l'on apprend que l'on pourrait perdre sa virginité en s'épilant à la cire... Attention les filles (...)
La tyrannie de l'épilation
Article paru dans l'édition du 07 mars 2010 du Monde

En publiant, en janvier, son enquête (...)
L'anatomie du poil
Les poils sont des phanères se présentant sous l’aspect de filaments cornés implantés obliquement dans (...)
La puberté féminine et masculine : un âge pour chaque étape
Les stades de Tanner

Les médecins se servent des stades de Tanner pour estimer (...)
Hauts les gazons ! Et si on gardait nos poils pubiens ?
L’avantage des mois de novembre, c’est qu’on peut officiellement passer en mode fourrure d’hiver. Terminées (...)
Colorants unisexes région pubienne
Seulement deux semaines pour célébrer la Saint-Valentin , vous aurez probablement envie de donner une (...)
Les Poils, c'est Fashion !
L’élégance féminine nous force à ne rien laisser paraître de désagréable. On a donc tendance à s’épiler (...)
Harry Potter (Daniel Radcliffe) aime les poils !
Apparu nu sur scène pour la pièce de théâtre Equus en 2007, le jeune comédien Daniel Radcliffe a réagi (...)

Réflexions sur l'épilation
 
Source : Vassilia

Chère Sonia, j'ai lu votre article "Mais pourquoi se rasent-elles ?" sur vassilia.net et je vous remercie d'avoir remis les pendules à l'heure. Je tenais à vous faire part de mon expérience personnelle à ce sujet, en sachant que je suis un homme belge de plus de 40 ans. Le premier souvenir que j'ai concernant une femme aux aisselles non-épilées remonte à mes 13 ans. J'étais dans un bus, près d'une femme aux cheveux roux qui avait une robe sans manches et une énorme touffe noire sous les bras, c'était en été. Pendant tout le trajet, j'étais comme hypnotisé par ce contraste entre la couleur de ses cheveux et ses aisselles, ça m'a donné une érection. J'ignorais que c'était une question de phéromones à l'époque. Depuis ce jour-là, j'ai toujours trouvé que la pilosité féminine était érotique mais je ne suis pas tombé dans le fétichisme. Une femme a d'autres atouts pour plaire. Dans ma vie adulte, j'ai eu des partenaires qui ne s'épilaient pas ou qui ont accepté de ne plus le faire à ma demande, à part en été pour l'une d'entre elle, à cause de la "pression" sociale. Avec ma femme, nous avons beaucoup de plaisir sensuel à ce que je caresse les poils de ses aisselles, vous avez raison d'insister sur le fait que c'est très agréable, beaucoup plus qu'une peau lisse.

Mais je pensais être le seul homme qui avait de l'attrait pour la pilosité, il a fallu Internet pour que je me rende compte que des tas d'autres hommes avaient vécu exactement le même parcours que moi, partout dans le monde, en n'osant pas en parler autour de soi, en dehors de la compagne, par peur de subir des sarcasmes et de passer pour un détraqué pervers.

Il semble qu'en Inde, la plupart des femmes ne s'épilent pas les aisselles mais elles ne les montrent jamais en public car c'est considéré comme hautement érotique.

Là où je mettrais un bémol à votre article, c'est concernant la thèse du "complot". Bien sûr, il n'y a pas de complot mais il y a un rejet permanent de la pilosité, surtout par les médias et aussi, dans la vie courante. J'ai déjà entendu des sarcasmes de la part de gens qui voyaient que mes compagnes ne s'épilaient pas les aisselles. Parfois, c'est juste un regard mais qui en dit long. Réduire ce phénomène de rejet à une simple mode (sous-entendu, qu'elle va disparaître un jour) me paraît un peu simpliste. Je préfère parler d'un véritable lavage de cerveau, entretenu par les publicitaires et relayés dans tous les médias. A ce sujet, j'ai envoyé un mail (dont copie ci-dessous) à des gens concernés par les médias, que ce soit des réalisateurs, des gens de la pub, des magazines, des radios (à Brigitte Lahaie sur RMC, au fou du Roi sur France-Inter, où officie Martin Monestier, qui a consacré un livre entier sur les poils). Je vous laisse le soin de lire ça mais il faut que je rajoute encore quelques détails, sur le côté lavage de cerveau et inconscient. Demandez aux femmes si elles savent pourquoi elles s'épilent, laissez-leur le temps de la réflexion (24h s'il le faut) mais presque aucune d'entre elles ne dira "c'est à cause de la pub et ça remonte aux années 1920". Vous aurez plutôt des réponses du genre "c'est pas féminin, c'est sale, ça pue, c'est pas hygiénique, c'est pas beau". Ce qui veut dire que toutes ces femmes agissent sans avoir la moindre idée de ce qui les motive réellement. Je ne vais pas faire de la psychanalyse à deux sous mais il est clair que notre psychisme est largement influencé à notre insu par des tas de gens (surtout les parents) alors que nous croyons dur comme fer que c'est "notre" pensée. Or, c'est très compliqué pour beaucoup de gens d'accepter que ce qu'ils prennent pour leur pensée profonde n'est pas la leur mais le résultat d'un lavage de cerveau. Ce serait reconnaître qu'ils sont influençables, donc faibles. Ce qui est faux, bien sûr, n'importe quel psychanalyste vous dira que nous sommes tous très influençables sans que ce soit une faiblesse.

Pour le côté aliénation de la femme, vous lirez plus bas ce que j'en pense. Encore une fois, il n'y a aucune volonté consciente des hommes de le faire en leur imposant le rasage mais comment expliquer autrement que par un attrait inconscient pour la petite fille l'envie que le corps d'une femme ressemble à celui d'une gamine prépubère ? La pilosité est un symbole de féminité évident. Celui qui impose à sa femme qu'elle soit glabre en fait une poupée, une gamine sans un élément majeur de séduction. Cette pression est énorme, j'ai eu l'occasion de lire des commentaires affligeants de femmes sur des forums américains à propos de leur compagnon, c'est à se demander si ces hommes aimaient leur femme pour les harceler afin qu'elles soient glabres.

Autre aspect qui n'est pas anodin, c'est le fait de se moquer ouvertement d'une femme naturelle. A ce sujet, j'ai vu un jour un feuilleton qui en dit long sur la pensée actuelle des hommes à ce propos. C'est un épisode de la sitcom "H", avec les ineffables Eric et Ramzy mais aussi Jamel Debbouze. Ça se passait dans un hôpital et c'était parfois drôle mais un jour, je n'ai pas ri du tout. Je vois un épisode intitulé "une histoire de poils" (je ne suis plus sûr du titre exact de l'épisode, il date de 2000). On voit Eric en infirmier qui parle à une jeune femme hospitalisée, elle a une robe sans manche et quand elle lève les bras, on voit une énorme touffe sous ses bras mais c'est une postiche. A croire qu'aucune femme naturelle n'était disponible car cette fille n'apparaissait pas dans d'autres épisodes. C'est déjà un élément qui prouve que c'est rare de trouver une jeune Française naturelle. C'est là que ça ce corse, Eric, voyant les poils, pousse des cris d'horreur et l'épisode est entièrement basé sur sa répulsion des poils mais il n'ose pas le dire à la fille car il se sent tout de même attiré par elle. Un jour, il est invité chez elle et il en profite pour acheter un rasoir et de la mousse à raser en se disant qu'il va les offrir à la fille, qui comprendra. Quand il les montre à la fille, elle croit que c'est parce qu'il vient s'installer chez elle et il n'ose pas dire que c'est parce qu'il veut qu'elle se rase. Il y a des tableaux au mur avec une femme nue au pubis très poilu, elle lui montre le tableau en disant que c'est artistique et que c'est beau et là encore, il fait une tête qui en dit long. Finalement, il y a une explosion nucléaire et une des conséquences est la chute des cheveux et des poils. Tout est "bien qui finit bien".

Cela peut paraître anecdotique, à prendre au second degré mais j'assimile cette attitude à du racisme. Un comble de la part des acteurs de la sitcom qui sont tous métis ou beurs. Je ne parle même pas ici des jeunes que j'appelle "la génération Canal+" qui a grandi en voyant des films X sans avoir jamais vu un seul poil. J'écoute parfois la libre antenne de certaines radios libres françaises et quand il est question de pilosité, c'est à sens unique, le rejet total, une vraie femme doit être épilée.

On est donc loin d'une mode passagère mais plutôt d'un asservissement, du moins dans une grande partie des pays occidentaux. Le cas vécu par Julia Roberts (dont je parle ci-dessous) est éloquent. Elle serait apparue avec le crâne chauve, un piercing dans le nez ou un énorme tatouage, les médias auraient titré "Julia Roberts se lâche" et ils y auraient vu quelque chose de positif. Au lieu de ça, elle s'est fait descendre en flammes, elle n'était plus qu'une grosse merde parce qu'elle avait des poils aux aisselles. Ok, la presse people n'est pas réputée pour être tolérante mais quand on en arrive à stigmatiser quelque chose de naturel comme si c'était une monstruosité, il y a de quoi se poser des questions.

Si réellement, c'était une mode de s'épiler, comme il y a eu la mode des crânes rasés pour les hommes, du piercing chez la femme, on ne stigmatiserait pas celles qui ne s'épilent pas. Alors que personne n'est dérangé de voir des femmes tatouées ou non tatouées, piercées ou pas, avec des pantalons pattes d'éléphant ou taille basse.

Sur le forum américain que j'ai évoqué plus haut, il y a des témoignages de femmes ayant émigré aux USA et la première chose qu'on leur a dit, quand elles se sont dénudées (au sport, devant un partenaire), c'est de s'épiler. Alors qu'elles ne se maquillaient pas spécialement mais personne ne leur a dit qu'elles devaient absolument se maquiller. Or, l'industrie cosmétique est aussi très puissante, pourquoi n'a-t-elle pas fait le même travail de sape que ceux qui vendent des produits de rasage ? En Belgique, beaucoup de femmes ne se maquillent pas sans que ça dérange qui que ce soit. Pourquoi donc cette obstination contre la femme pas épilée et la tolérance par rapport à celle qui ne se maquille pas ? Le poil renvoie à la sexualité et c'est sûrement là qu'il y a le blocage, même de ceux qui s'affirment libertins.

Un autre exemple frappant est la réaction des hommes face à une femme non épilée qu'on leur montre nue, les bras le long du corps en leur demandant ce qu'ils pensent de son physique. Ensuite, elle lève les bras et montre ses poils. Ceux qui venaient de trouver la fille canon vont pousser des cris d'horreur alors que 2 secondes avant, elle était splendide.

Pour illustrer cet exemple, je vous propose d'aller sur http://www.modelwife.com , c'est un site fait par Samantha, une Américaine qui est mannequin et qui en a eu marre de s'épiler, ce qui est d'autant plus méritoire et courageux dans son pays, elle explique d'ailleurs pourquoi elle l'a fait. Elle a des mensurations de rêve, pèse 60 kg pour 1m 80 mais elle est naturelle. La page d'accueil du site ne laisse d'ailleurs aucun doute à ce sujet, on la voit nue et la pilosité est apparente, même les poils de ses jambes sont visibles mais tout est très artistique, il n'y a aucune vulgarité. Je trouve cette femme particulièrement sexy mais pour l'avoir déjà montrée à des hommes qui ne connaissaient rien de mon attrait pour la pilosité, je peux vous dire que la réaction a été chaque fois très négative alors que cette fille est exactement le rêve de beaucoup d'hommes si on s'en tient aux mensurations. C'est là qu'on voit qu'on n'est pas dans un phénomène de mode. Samantha pourrait parfaitement convenir comme modèle pour faire la pub de produits cosmétiques ou de shampooing mais je crois que d'ici à ce qu'on voie une femme naturelle dans la pub, les poules auront des dents. A choisir entre Samantha et Pamela Anderson, je n'hésite pas une seconde. Mais sont-ce les "vrais" hommes qui préfèrent des poupées barbie artificielles comme Pamela Anderson ? Poser la question, c'est y répondre.

Dernier exemple révélateur : l'an passé, une jeune Française a fait la traversée de l'Atlantique en solitaire. Cela a duré environ 80 jours et on lui a posé des questions sur l'hygiène, elle a dit que pour se sentir "féminine", elle s'était épilée les jambes ! Sur son bateau, toute seule dans l'Atlantique ! Elle venait de dire que pour gagner du poids, on rabotait même le manche de la brosse à dents mais elle n'a pas oublié de prendre un rasoir ! Je crois que c'est assez éloquent et que ça n'appelle pas de commentaire.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout, voici maintenant la copie du mail que j'ai envoyé à différents médias. Seule la fin est un peu différente en fonction de la cible (aux réalisateurs, je demande qu'ils montrent des aisselles naturelles quand le film l'impose, un film historique par exemple).

A ce jour, je n'ai reçu qu'une seule réponse, de la part de la rédactrice en chef du magazine belge "Flair", elle trouvait très pertinent ce que j'expliquais mais disait que le combat allait être rude vu que les hommes commencent à s'épiler aussi.

Considérations sur la pilosité féminine

Y a-t-il un tabou à propos de la pilosité chez la femme dans les médias ?

Je me pose la question après en avoir discuté avec des amis, hommes et femmes. J'ai mené une petite enquête autour de moi et sur le web, c'est assez édifiant. Que ce soit dans la pub (télé ou des magazines), à la télé et au cinéma, on ne voit jamais (ou presque) une femme aux aisselles non épilées. Il n'y a que dans quelques rares films où certaines actrices apparaissent naturelles.

Pourtant, autour de moi, de nombreuses femmes ne s'épilent pas les aisselles, même en été et je n'habite pas un pays sous-développé mais une grande ville de Belgique.

Imaginez un instant qu'un aborigène n'ayant jamais quitté sa savane ait la possibilité d'accéder aux médias précités pendant quelques semaines. Quelle sera sa conclusion sur le physique de la femme occidentale adulte ? Elle n'a pas de poil.

On entend souvent des clichés du genre "ce n'est pas féminin, c'est sale, ça fait négligé". Concernant le côté sale ou négligé, les hommes alors le sont parce qu'ils ne s'épilent pas ? C'est ridicule.

Pour l'aspect féminin, il suffit de se poser une question toute simple pour comprendre : quelle est la différence physique entre une fillette impubère et une adolescente pubère (ou une femme), en dehors des seins ? C'est l'apparition des poils pubiens et aux aisselles.

Donc, le poil est le symbole de la maturité sexuelle, chez l'homme et la femme. Ce qui signifie que, contrairement à tout ce qu'on entend partout, le poil EST le symbole de la féminité. Il est tout à fait erroné de dire qu'une femme qui a des poils n'est pas féminine. C'est simplement une femme qui accepte son corps et qui n'a pas besoin d'artifice.

Mais alors me direz-vous, comment en sommes-nous arrivés là ? Pourquoi est-ce que le poil chez la femme provoque tant de répulsion (surtout chez les hommes) ?

Il faut savoir que pendant des siècles, la majorité des femmes ne s'épilaient pas et ça n'a jamais dérangé les hommes. Il y avait d'autres préoccupations plus importantes. Mais au début du 20ème siècle, lorsque la publicité et le cinéma ont débuté aux USA et que les femmes commençaient à montrer leurs épaules nues, des publicitaires travaillant pour une marque de lame de rasoir (Wilkinson) ont imaginé un slogan pour conquérir un nouveau marché : celui des femmes. Ils ont matraqué les gens avec des messages du genre "ce n'est pas beau, pas féminin, pas hygiénique, etc.". (Il y a quelques articles en anglais sur le web qui retracent l'historique du rasage depuis des siècles, je ne m'étendrai donc pas sur cet aspect). Ils rendaient ainsi les femmes plus "jeunes", elles ressemblaient alors aux jeunes filles impubères, c'est le mythe de la jeunesse éternelle. A cette époque, les hommes avaient tous la moustache et/ou la barbe. Ce raccourci ridicule a commencé à faire son chemin dans la tête des gens et petit à petit, s'est imposé pour devenir quelque chose de "normal". Une vraie femme doit s'épiler.

C'est donc un véritable lavage de cerveau qui dure depuis un siècle et ça va de mal en pis puisqu'on voit de moins en moins de femmes non épilées, surtout dans les médias. On voit ainsi des films "historiques" qui respectent dans le moindre détail les costumes de l'époque mais quand une femme censée vivre au 18ème siècle lève les bras et qu'on voit ses aisselles, elles sont épilées ! C'est tout aussi ridicule que si elle avait un téléphone portable ou une montre digitale, c'est totalement anachronique. Comme l'actrice Kate Winslet dans le film Titanic (la scène où Leonardo di Caprio la peint). Le réalisateur James Cameron s'est posé la question de savoir si l'actrice devait apparaître naturelle, comme les dessins représentant des femmes nues qu'on voit dans la scène. Mais il a décidé que ce n'était pas "beau", que ça ne correspondait pas aux critères de notre époque. Je ne parle même pas de tous ces films soi-disant historiques censés nous montrer la vie des gens du temps de Jésus, aucune femme n'a le moindre poil ! Pareil pour le feuilleton "Lost", des femmes sur une île déserte où la survie est le quotidien mais qui ont le temps de s'épiler, ce n'est absolument pas crédible.

En montrant donc partout des femmes épilées, on inscrit dans l'inconscient des gens que c'est la peau lisse qui est "naturelle" et les poils qui ne le sont pas. Quand on voit comment certaines adolescentes de 13-14 ans sont déjà très sensibles à ça, on se rend compte que le message est inscrit en profondeur, ces jeunes filles ont l'impression que c'est leur pensée et que ce sont elles qui ont décidé de s'épiler.

Je rends hommage aux femmes connues qui ont osé braver les interdits non-écrits de notre société occidentale en affichant leur pilosité. Je pense à des chanteuses comme Catherine Ringer (des Rita Mitsouko) ou An Pierlé, à des actrices comme Sandrine Bonnaire, Isabelle Huppert, Béatrice Dalle (dans 37°2) et même Julia Roberts qui a reconnu ne s'épiler que lorsqu'elle jouait des rôles. Cela lui a d'ailleurs valu des commentaires peu élogieux en 1999 quand elle est apparue à la présentation du film "coup de foudre à Notting Hill" avec une robe sans manches, montrant une toison aux aisselles. Elle s'est fait littéralement assassiner par la presse, à croire que ces quelques poils faisaient d'elle un monstre qui n'avait plus aucun talent de comédienne. D'autres actrices ont témoigné qu'à Hollywood, il est hors de question d'apparaître dans un film sans être épilées, certaines n'ont pas été retenues pour avoir refusé de se soumettre à ce diktat aberrant des producteurs. Par contre, les actrices avec (au choix) botox, silicone, collagène, tatouage et piercing (qui n'est rien d'autre que de la mutilation pour dire les choses crûment) sont vénérées, comme Pamela Anderson qui ne doit plus rien avoir d'origine, comme le tuning pour les voitures. C'est la dictature de l'artifice et la censure du naturel, on marche sur la tête.

Dans la publicité, c'est pareil. Il y a une grande diversité de femmes : des petites, des grandes, des minces, des plus rondes, des blondes, des brunes, des rousses, des yeux bleus, verts, gris, bruns mais vous ne verrez jamais le moindre poil aux aisselles. Cette uniformité est très inquiétante et entretient le fameux lavage de cerveau dont je parle.

De plus, l'attirance de certains hommes pour les femmes épilées est un signe inconscient de pédophilie (j'en vois déjà qui sursautent) et une volonté inconsciente de forcer la femme à être immature, voir plus haut ce que je disais sur la maturité. En effet, en exigeant que la femme soit presque entièrement glabre, ils recherchent la petite fille qu'elle a été. Il ne s'agit pas d'une déviance sexuelle mais d'un attrait inconscient pour la "pureté" de l'enfant, il ne faut pas s'en culpabiliser, juste en être conscient. Pour ces gens et pour les médias, la femme n'est attirante que si elle ressemble à un enfant, avec tout ce que cela induit d'infantile et de dégradant pour la femme.

J'ai constaté que lorsqu'on dit cela à certains hommes concernés, ils ont une réaction épidermique, refusant l'idée que ce soit quelque chose d'inconscient qui les pousse à exiger un corps sans poil. C'est dire s'ils sont atteints mais l'idée d'être assimilé à un pédophile les bloque.

Il est d'autant plus curieux que cette aversion pour les poils aux aisselles, au pubis et sur les jambes ne touchent pas d'autres parties du corps. Je pense par exemple aux avant-bras qui sont souvent recouverts de poils plus ou moins longs chez les femmes mais qui n'ont jamais attiré les foudres. Allez comprendre.

On entend parfois "c'est culturel, cela dépend du pays d'origine de la femme". Ce n'est pas faux, il existe en effet des pays où la pilosité féminine ne pose pas de problème mais dès qu'une femme originaire de ces pays arrive en Occident, elle se sentira obligée (sans que personne ne le lui dise) de s'épiler les aisselles. Par contre, elle conservera souvent ce qui est propre à sa culture. Les Africaines, par exemple, qui gardent leur coiffure typique, leurs vêtements.

En conclusion, je dirais ceci aux femmes : oubliez le dicton "il faut souffrir pour être belle". L'épilation est très douloureuse et provoque d'ailleurs des allergies chez beaucoup de femmes. Un homme qui exige que vous soyez épilée pour lui plaire ne vous aime pas. Car s'il s'arrête à un détail physique, il est plus branché sur les apparences que sur vos qualités humaines. Faites le test : laissez pousser vos poils quelques semaines en prétextant une irritation de la peau. Si votre compagnon pousse des cris d'horreur en voyant vos poils, il est temps de reconsidérer la pérennité de votre couple.

Acceptez votre corps et aimez-le tel qu'il est, refusez d'être dégoûtée par quelque chose de naturel et ne vous laissez pas manipuler par les medias qui formatent la femme de plus en plus. Il ne s'agit pas de laisser tomber complètement l'épilation mais plutôt de réfléchir à la raison qui vous pousse à souffrir. Vous avez le droit de ne pas aimer les poils, comme on peut ne pas aimer le poisson ou les escargots. Mais si vous avez en tête que les poils, c'est sale/pas féminin/pas hygiénique, ce ne sont pas de bonnes raisons.

Et aux hommes, je dirais ceci : ne jugez pas une femme qui ne s'épile pas. Dites-vous qu'elle a sûrement de bonnes raisons de le faire et intéressez-vous plutôt à des choses plus profondes.

Je ne juge pas les femmes qui s'épilent car la pression qu'elles subissent est énorme, je leur dis seulement de ne pas se laisser manipuler. Je ne prône pas la suppression de l'épilation mais comme pour toute chose, il faut une diversité. Si toutes les femmes étaient rousses ou chauves ou mesuraient 1m 80 ou portaient des talons hauts ou avaient un chignon, ce serait monotone. C'est pareil pour l'épilation.

Tout ceci peut paraître anecdotique mais en fait, ça dénote un état d'esprit à la limite du racisme où on juge les gens parce qu'ils sont trop gros, trop petits, trop basanés. Le rejet de la pilosité féminine relève du même mécanisme.

Pierre


Réflexions sur l'épilation
 
Vos commentaires
(du plus récent au plus ancien)
 
 
0 commentaire
---::---
Merci de respecter la bonne tenue du site. Aucun propos vulgaire, injurieux ou à caractère pornographique ne seront tolérés.
Nos éditos , tu les respectes ou tu les oublies.
 
De : Anonyme
 
Protégez votre pseudo, et devenez célèbre : inscrivez-vous !
 
Diffusez votre chatte
et devenez célèbre !
 

Vous aussi vous pouvez devenir célèbre et diffuser votre chatte :-) !

Transmettez-nous vos photos, et nous les mettrons en ligne avec vos commentaires personnels, en tout anonymat !

Rendez-vous dans l'espace :

Je partage ma Chatte
 
 
--:--

 

 Chattes Galerie -  Chattes Célèbres -  Chattes Rétros / Vintage -  Chattes Naturistes / Nudistes - Chattes dans l'Art - Chattes de Résistantes
Téléchatteuses - Editos -  Revue de presse - Fiches pédagogiques - Sondages -  Visuels -  TV-Chatte -  Vidéos adultes

Contacts - Mentions légales - Sitemap
© 2011 - Telechatte® A Pussy Way of Life®