Login Mot de passe ! Alerte Boss !
Précédents éditoriaux  
 
Défi MaiPoils, le mois du poil
Initiative québécoise soutenue par la jolie rousse Paméla Dumont qui semble avoir récemment entamé une (...)
Les 10 raisons de préférer
ses poils pubiens

Voici 10 raisons rigolotes (et sérieuses à la fois !) pour garder vos poils pubiens ! Nous insisterions (...)
Le féminisme, une idéologie dépassée
Les combats des femmes d’aujourd’hui ne peuvent être ceux des féministes d’hier : les Antigones entendent (...)
La machisme ne tue pas... le ridicule
On ne rigole pas ! Une militante féministe s'enchaîne nue contre "le machisme qui tue" ! Si le machisme (...)
La Vie d'Adèle ou le navet sans poils
On devinait ce film, encensé par la critique (un signe qui ne trompe pas), comme le bras armé de l'idéologie (...)
Lady Gaga lit Téléchatte !
Edito express pour signaler à nos chers lecteurs (et lectrices bien sûr) que Lady Gaga lit Téléchatte (...)
Lady Gaga, l'anti-Téléchatte !
Il y a chez Lady Gaga comme un condensé de tout ce qui nous répugne ici à Téléchatte, et c'est en soi (...)
Les Antigones, les anti-Femen ?
Depuis notre éditorial précédent Les FEMEN ou le féminisme idiot, où nous avions démontré que (...)
Les FEMEN ou le féminisme idiot
Nous avions déjà prévenu plusieurs fois nos chers lecteurs de l'arnaque FEMEN, féministes autant que (...)
Bientôt Noël, offrez des poils !
Noël approche, l'hiver avec ! Offrez des poils à votre mari ou votre copain ! Quel cadeau que de découvrir (...)
Wikipédia, reflet d'une société et à la fois son complice !
Wikipédia, en tant qu'encyclopédie de référence consultée par toutes et tous, bien souvent premier résultat (...)
Disparition d'une chatte mythique
Sylvia Kristel, célèbre actrice du non moins célèbre film Emmanuelle, nous a quitté. Il y a donc (...)
La page Téléchatte censurée par FaceBook !
Notre page, pourtant éloignée de toute pornographie, a été fermée par FaceBook ! Pourtant nous n'y mettions (...)
Un médecin américain met en garde contre l'épilation !
Une fois n'est pas coutume, nous cédons la plume au Dr Emily Gibson dont nous traduisons in extenso l'article (...)
Isabelle Ferron chante Le Poil
Je voudrais vous parler de lui,
Vous parler d'un être meurtri,
Dont on se moque dont on rit,
C'est (...)
Chronique du Dr. Solano
Très intéressante chronique du Dr Catherine Solano, sexologue, sur Radio France International. Dans cette (...)
L'Euro est mort !
L'Euro est mort : on nous l'annonce de partout, c'est un secret de polichinelle, même d'éminents (...)
2012, la fin du Monde ?
Nous ne voulions pas céder au catastrophisme ambiant : chomage de masse, délinquance, perte des repères (...)
Telechatte soutient Miss Nationale !
Face à la miss Endemol, héraut de la société du spectacle et de l'argent, la populaire Geneviève (...)
Le poil ou le féminisme bien pensé
Comme disait Noam Chomsky, les dictatures ont besoin de la force pour imposer, les démocraties (surtout (...)
Les catégories de l'entendement
Il est des chattes comme de la Raison -d'ailleurs n'est-ce pas raisonnable de laisser la Nature faire (...)
Editorial de bienvenue
Bienvenue sur le tout nouveau site consacré aux chattes naturelles, cet espace sacré que le Malin veut (...)
La machisme ne tue pas... le ridicule
 

On ne rigole pas ! Une militante féministe s'enchaîne nue contre "le machisme qui tue" ! Si le machisme tue, le ridicule ne tue pas, c'est sûr. Car le sexe parfaitement épilé de cette militante nous montre son inféodation parfaite au... machisme !

Voici une brève glanée sur un site d'information en continu :

Brésil: une militante enchaînée nue contre "le machisme qui tue"

Pour dénoncer les propos jugés machistes d'un acteur, la militante brésilienne Sara Winter s'est enchaînée nue, à un grillage sur une place de Rio de Janeiro.

La militante brésilienne Sara Winter s'est enchaînée à un grillage complètement nue et barbouillée de peinture rouge, mercredi après-midi sur une place centrale de Rio de Janeiro, pour dénoncer les propos jugés machistes d'un acteur.

"Bruno Gissoni: le machisme tue", pouvait-on lire sur la pancarte posée aux pieds de la jeune femme, en référence aux déclarations de ce comédien qui avait dit la semaine dernière dans le supplément télévisuel du journal O Globo : "Un peu de machisme fait du bien, parce que sinon, c'est le bordel".




Nous tenons donc là un beau spécimen du niveau des Femen. D'ailleurs elle en a été puisque notre idiote utile "avait déjà participé à un rassemblement seins nus des Femen en mars 2013 à l'aéroport international de Rio pour protester contre le tourisme sexuel au Brésil qui augmente en période de Carnaval"! Dont acte.





Mais le meilleur est à venir, tenez-vous bien :

"Je dis à cet imbécile qu'il y a beaucoup de femmes agressées, violées, mutilées, a lancé aux badauds et journalistes Sara Winter après s'être rhabillée. Des petites filles obligées de se prostituer, ça c'est un peu de machisme. Je ne peux pas choisir mes vêtements quand je sors après 22 heures de peur d'être agressée et violée, ça c'est un peu de machisme. Quand je suis traitée de salope dans la rue, ça c'est un peu de machisme".

Puis le chef d'oeuvre : "des femmes sont tous les jours punies par les hommes, par leurs compagnons, par leurs amies qui leur disent ce qu'elles doivent faire ou pas".

Alors, banane, il va falloir commencer ton héroïque combat par toi-même et arrêter de t'épiler la chatte, parce que si tu te l'épiles c'est d'abord parce que les hommes l'ont imposé dans la pornographie dans les années 90 parce que ça les excitait d'avantage (nous renvoyons le lecteur à nos analyses sur les fantasmes de domination et de pédophilie), ensuite c'est encore les hommes qui l'ont imposé pour vendre leur camelote, ce qui eut pour effet de faire exploser le marché de l'épilation. Le tout relayé par de nombreuses femmes aussi, car n'oublions pas, après avoir tapé sur les hommes, que les femmes ont une extraordinaire capacité à avaler n'importe quelle couleuvre...

Bref, Sara Winter, la prochaine fois tu nous fais la même chose, mais avec une superbe chatte naturelle et quelques poils sous les bras, et là tu gagneras notre respect éternel !

Sara Winter, rebelle en papier mâché
(mais avec logo franc-maçon au-dessus de la chatte, quand même !)



 
 
 
Vos commentaires
(du plus récent au plus ancien)
 
 
barbouillette

elle ressemble juste a une actrice de film X
 
Anonyme

chatte rasée chatte maçonnée
 
Pipette

Elle a abdiqué ! Elle a du lire l'article et s'est repentie haha : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Retour-au-reel-pour-la-fondatrice-de-Femen-au-Bresil-36971.html
 
Telechatte

En réponse à votre message, cher anonyme dont la politesse, à défaut du courage, aurait du vous enjoindre à signer au moins d'un pseudonyme, nous vous assurons que rien de ce que vous avez écrit ne nous est inconnu. Nous vous renvoyons, et renvoyons nos lecteurs, à de nombreux ouvrages traitant de l'épilation dans l'histoire, comme celui de Jean Da Silva (Du Velu au Lisse : Histoire et esthétique de l'épilation intime). En revanche, toute votre analyse historique tombe immédiatement quand on comprend (et vous ne l'avez visiblement pas saisi) que l'épilation pubienne de nos jours n'est plus l'apanage d'une élite, généralement oisive et dont les besoins primaires étaient assurés, ou bien de quelques tribus de ci et de là, mais une pandémie mondiale qui a entraîné une épilation pubienne chez toute la génération des filles de moins de 25/30 ans (et au-delà maintenant) dans des proportions massives et dramatiques (les derniers chiffres statistiques, nécessairement approximatifs, que vous trouverez sur le Net, parlent d'au moins 50% d'épilation intégrale voire 70 à 80% d'épilation partielle à totale dans cette tranche d'âge). C'est ce changement de paradigme (local versus universel) qui montre que nous avons affaire non plus à une coutume ou un rite locaux, à une fantaisie sexuelle résultant d'un choix personnel, mais bien à une modification de masse de consciences abruties par un système marchand dont la seule finalité est de vendre tout et n'importe quoi (du porno, de l'épilation et ses produits dérivés, de la femme facile et décomplexée, etc.). Dans ce monde de domination marchande, l'acte rebelle ultime est donc de se laisser pousser les poils et sûrement pas de se les raser comme cette activiste en carton. Certaines féministes se laissant désormais pousser les poils pubiens et aussi axillaires commencent à le comprendre (féministes rares et malheureusement pas nécessairement à la pointe de la réflexion, et beaucoup trop sexuellement militante (LGBT) donc éloignée de la femme du quotidien qu'elles peuvent même rebuter).
 
Anonyme

Bonjour, je suis moi même partisan de la touffe, très engagé par ailleurs, cependant je ne peux m'empêcher d'être choqué par vos propos dans cet article et par la bêtise qu'ils véhiculent... Je ne sais si l'Histoire débute pour vous à partir de votre année de naissance, cependant je pense qu'il est urgent pour vous de vous renseigner sur l'Histoire de l'épilation, car vous êtes à des années lumières de la réalité en pensant que l'épilation est un fait machiste, héritage de la pornographie et des années 90... En effet, dès l'antiquité, notamment en Grèce, les femmes s'épilaient intégralement pour éviter tout ce qui pourrait les rendre semblables aux hommes. Pratique qui s'est prolongée jusqu'à l'arrivée de la religion qui désignait le sexe comme partie honteuse et qui devait être caché (par les poils en l’occurrence). La "mode récente" de l'épilation est plus ancienne que vous ne le sous-entendez, en effet dès 1914 l'aseptisation du corps et la lutte contre les fluides corporels et leurs odeurs sont devenus des priorités et l'épilation était donc déjà prônée à cette époque et au moins jusqu'en 45. Par ailleurs, une partie du milieu du sport et des sportifs, et l'univers du cinéma, de la photographie et de la bande dessinée ont largement valorisé la peau glabre et donc rien à voir avec la Pornographie à la base. De plus, puisqu'il est question d'une Brésilienne, donc Sud-Américaine, il est aussi bon de savoir que là bas le poil a encore une grande importance identitaire et comme marqueur ethnique, inspiré par certaines tribus indigènes qui pour se différencier des animaux et préserver ainsi leur humanité par rapport au monde naturel, ses membres s'épilés le corps intégralement. L'épilation représente surtout des enjeux socio-religieux et socio-politiques et socio-économiques, pas uniquement le machisme de la pornographie héritée des années 90... Donc avant d'insulter cette militante dont la démarche est audacieuse est parfaitement respectable, il serait donc peut-être utile de s'instruire et se renseigner avant d'écrire des imbécillités pareilles en manquant cruellement de bienveillance.
 
Anonyme

aaaaaaaaaaaaaaaah
 
pirrlo

très jolie poitrine par-contre !
 
Anonyme

J suis fan ! Superbe édito !
 
Anonyme

Bon.. sans vouloir faire l'avocat du diable, elle se l'est peut être rasée parce qu'elle se sent mieux sans poils.. ça arrive aussi (malheureusement)
 
ronnie

Tout à fait d'accord avec toi silnenrestaitkun !!!! Je suis justement né en 1975 et je me rappelles les toisons de mon enfance, si j'ose dire....J'étais déjà très porté sur la nudité féminine quand j'étais gamin et raffolais des pubis !!! Effectivement, le logo franc mac en dit long sur la manipulation et le "contrôle mental" subit par cette fille.....du grand n'importe quoi !!!!
 
Anonyme

Silnenrestaitkun, j'aurais pas dit mieux !
 
Silnenrestaitkun

Si je ferme les yeux (et même sans les fermer) et que j'imagine une femme nue, je vois ses courbes, se fesses, ses seins et ... sa chatte !!!!! Remarquez que je ne précise pas "poilue" ni même "naturelle" car le simple mot chatte implique la présence de poils !!! Je suis d'ailleurs d'avis que l'on trouve un autre terme pour désigner les pubis féminins épilés. Certains connards me rétorqueront qu'il existe des chats sans poils, les mêmes (connards) qui vont jusqu'à remonter à l'Antiquité pour justifier la pratique de l'épilation. Et que l'on arrête de me parler de mode. Dans les années 70 (et avant, bien sûr) la "mode" n'était pas de se laisser pousser les poiles pubiens. A la puberté, le pubis se couvrait de poils, c'était (et c'est toujours) naturel et puis voilà !!! D'ailleurs s'il s'agissait d'une mode, on l'aurais tourné en dérision, on s'en serait moqué et puis elle aurait fini par passer. Ce n'est pas le cas. Le poil pubien est encore plus important chez la femme que chez l'homme. En effet, chez un homme (même peu "gâté" par la nature) le sexe est visible, ostentatoire. Au contraire, chez la femme, vous enlevez les poils et ... circuler, il n'y a plus rien à voir. Il faut, soit que la femme se couche et écarte les cuisses, soit qu'elle se penche avant et fasse ressortir sa vulve pour que son sexe sois visible. Bref, qu'elle prenne une position de soumission. Je suis un mec, un vrai mais pour moi la vision du sexe de la femme commence quand elle et debout !!! Mais bon sang !!! Je dois être en train de faire un mauvais rêve. suis-je vraiment en train d'user ma plume (virtuelle) à défendre une chose aussi évidente que la présence du poil pubien !!!! Dites-moi que je vais me réveiller, que nous serons en 1975 et que dans la rue, les femmes, sous leurs robes et leurs pantalons, auront toute une jolie toison et que la penser même de s'épiler ne leur viendra pas à l'esprit. Je voudrais tellement que tout ceci ne sois qu'un cauchemar !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
Silnenrestaitkun

A pleurer de stupidité. Ca ne fait que banaliser encore un peu plus cette connerie d'épilation !!!!
 
Anonyme

délire le logo franc-mac au dessus de la chatte ! finalement c'est plutôt en accord avec le reste non ?
 
Anonyme

y a vraiment des idiotes qd mm !
 
---::---
Merci de respecter la bonne tenue du site. Aucun propos vulgaire, injurieux ou à caractère pornographique ne seront tolérés.
Nos éditos , tu les respectes ou tu les oublies.
 
De : Anonyme
 
Protégez votre pseudo, et devenez célèbre : inscrivez-vous !
 
Diffusez votre chatte
et devenez célèbre !
 

Vous aussi vous pouvez devenir célèbre et diffuser votre chatte :-) !

Transmettez-nous vos photos, et nous les mettrons en ligne avec vos commentaires personnels, en tout anonymat !

Rendez-vous dans l'espace :

Je partage ma Chatte
 
 
--:--

 

 Chattes Galerie -  Chattes Célèbres -  Chattes Rétros / Vintage -  Chattes Naturistes / Nudistes - Chattes dans l'Art - Chattes de Résistantes
Téléchatteuses - Editos -  Revue de presse - Fiches pédagogiques - Sondages -  Visuels -  TV-Chatte -  Vidéos adultes

Contacts - Mentions légales - Sitemap
© 2011 - Telechatte® A Pussy Way of Life®