Login Mot de passe ! Alerte Boss !
Précédents éditoriaux  
 
Défi MaiPoils, le mois du poil
Initiative québécoise soutenue par la jolie rousse Paméla Dumont qui semble avoir récemment entamé une (...)
Les 10 raisons de préférer
ses poils pubiens

Voici 10 raisons rigolotes (et sérieuses à la fois !) pour garder vos poils pubiens ! Nous insisterions (...)
Le féminisme, une idéologie dépassée
Les combats des femmes d’aujourd’hui ne peuvent être ceux des féministes d’hier : les Antigones entendent (...)
La machisme ne tue pas... le ridicule
On ne rigole pas ! Une militante féministe s'enchaîne nue contre "le machisme qui tue" ! Si le machisme (...)
La Vie d'Adèle ou le navet sans poils
On devinait ce film, encensé par la critique (un signe qui ne trompe pas), comme le bras armé de l'idéologie (...)
Lady Gaga lit Téléchatte !
Edito express pour signaler à nos chers lecteurs (et lectrices bien sûr) que Lady Gaga lit Téléchatte (...)
Lady Gaga, l'anti-Téléchatte !
Il y a chez Lady Gaga comme un condensé de tout ce qui nous répugne ici à Téléchatte, et c'est en soi (...)
Les Antigones, les anti-Femen ?
Depuis notre éditorial précédent Les FEMEN ou le féminisme idiot, où nous avions démontré que (...)
Les FEMEN ou le féminisme idiot
Nous avions déjà prévenu plusieurs fois nos chers lecteurs de l'arnaque FEMEN, féministes autant que (...)
Bientôt Noël, offrez des poils !
Noël approche, l'hiver avec ! Offrez des poils à votre mari ou votre copain ! Quel cadeau que de découvrir (...)
Wikipédia, reflet d'une société et à la fois son complice !
Wikipédia, en tant qu'encyclopédie de référence consultée par toutes et tous, bien souvent premier résultat (...)
Disparition d'une chatte mythique
Sylvia Kristel, célèbre actrice du non moins célèbre film Emmanuelle, nous a quitté. Il y a donc (...)
La page Téléchatte censurée par FaceBook !
Notre page, pourtant éloignée de toute pornographie, a été fermée par FaceBook ! Pourtant nous n'y mettions (...)
Un médecin américain met en garde contre l'épilation !
Une fois n'est pas coutume, nous cédons la plume au Dr Emily Gibson dont nous traduisons in extenso l'article (...)
Isabelle Ferron chante Le Poil
Je voudrais vous parler de lui,
Vous parler d'un être meurtri,
Dont on se moque dont on rit,
C'est (...)
Chronique du Dr. Solano
Très intéressante chronique du Dr Catherine Solano, sexologue, sur Radio France International. Dans cette (...)
L'Euro est mort !
L'Euro est mort : on nous l'annonce de partout, c'est un secret de polichinelle, même d'éminents (...)
2012, la fin du Monde ?
Nous ne voulions pas céder au catastrophisme ambiant : chomage de masse, délinquance, perte des repères (...)
Telechatte soutient Miss Nationale !
Face à la miss Endemol, héraut de la société du spectacle et de l'argent, la populaire Geneviève (...)
Le poil ou le féminisme bien pensé
Comme disait Noam Chomsky, les dictatures ont besoin de la force pour imposer, les démocraties (surtout (...)
Les catégories de l'entendement
Il est des chattes comme de la Raison -d'ailleurs n'est-ce pas raisonnable de laisser la Nature faire (...)
Editorial de bienvenue
Bienvenue sur le tout nouveau site consacré aux chattes naturelles, cet espace sacré que le Malin veut (...)
Défi MaiPoils, le mois du poil
 

Initiative québécoise soutenue par la jolie rousse Paméla Dumont qui semble avoir récemment entamé une réflexion autour du poil.

Bien sûr, cette initiative a la faiblesse des nouveaux convertis et il manque probablement une analyse de fond que l'on souhaite faire chaque jour ici, à Téléchatte.

En effet, comme souvent, on milite pour le poil de façon excessive, c'est à dire sur un mode du tout ou rien. Or, non seulement cela peut enfreindre quelques concepts simples d'esthétique (bien qu'on nous répondra que cela est affaire de goût), mais plus encore cela a tendance à repousser le grand public.

La logique aurait voulu que l'on s'occupât d'abord des poils pubiens, les plus évidents, les plus naturels et ceux que l'on ne comprend pas qu'on puisse les épiler autrement que pour des mauvaises raisons déjà étudiées maintes fois sur notre site (culture porno, pédophilie, soumission malsaine, marchandisation, etc.).

Ensuite, l'on aborderait les poils axillaires. Courants il y a encore 30 ou 40 ans, ils sont, eux, visibles et donc socialement difficiles à assumer. Et pourtant ils ont un rôle physiologique important en plus d'être un marqueur érotique que les auteurs du siècle dernier s'ingéniait parfois à rappeler.

Enfin, pour les plus extrémiste, les poils des jambes, des seins ou du visage. Mais, à ce stade il s'agit d'être mesuré : ces poils n'ont strictement aucune utilité physiologique. Il ne s'agit donc que d'un critère esthétique que chacun sera libre d'apprécier mais dont on peut admettre que leur élimination ne pose au moins aucun problème (leur conservation est en général un geste purement politique, cf. ci-après).

Ainsi faire un mois sans aucune épilation tend à réduire le combat pour le poil comme étant un combat du poil pour le poil. Or, c'est en vérité 1000 autres choses bien plus profondes.

D'ailleurs cette initiative souhaite que nous ayons le choix d'avoir des poils ou bien pas de poils. C'est tout à fait honorable mais, et nous l'avons beaucoup expliqué ici, cette formulation est un piège en ce qu'elle rend possible l'épilation comme un simple terme d'une alternative poils/pas poils, là où l'épilation ne devrait être qu'une exception rare liée à des raisons particulières (aussi diverses que le jeu érotique, une opération chirurgicale, une obligation pratique, etc.).

Il faut donc toujours se méfier du zèle du nouvel impétrant à une cause, ou bien aussi de la radicalité de groupes extrémistes (féministes, militantes politiques, lesbiennes, etc.) qui nuisent à la bonne perception du sujet en mélangeant des concepts qu'elles ne maîtrisent pas : lorsque le libertaire fait le jeu du libéralisme dont il est l'enfant naturel et que pourtant il croit dénoncer en prétextant de mauvaises raisons ou causes (machisme, homophobie, liberté du corps, etc.).

Mais ne soyons pas de mauvais noceurs et soulignons l'initiative et relayons-la !






Ci-dessous, la charmante Zoé explique son cheminement. Notons, à la fin de la vidéo, sa perception juste (mais encore hésitante voire honteuse) du rapport de la pornographie avec l'épilation. Elle suggère, avec raison, une affaire de soumission, mais sans encore aborder ses liens originels douteux avec le fantasme de pédophilie.


 
 
 
Vos commentaires
(du plus récent au plus ancien)
 
 
Anonyme

Cette jeune génération est plein de promesse, ça nous change de la génération sacrifiée née entre les années 85/2000 !
 
Anonyme

Bonne initiative ! Il faut leur dire de lire Téléchatte maitnenant pour approfondir le sujet ! ^^
 
---::---
Merci de respecter la bonne tenue du site. Aucun propos vulgaire, injurieux ou à caractère pornographique ne seront tolérés.
Nos éditos , tu les respectes ou tu les oublies.
 
De : Anonyme
 
Protégez votre pseudo, et devenez célèbre : inscrivez-vous !
 
Diffusez votre chatte
et devenez célèbre !
 

Vous aussi vous pouvez devenir célèbre et diffuser votre chatte :-) !

Transmettez-nous vos photos, et nous les mettrons en ligne avec vos commentaires personnels, en tout anonymat !

Rendez-vous dans l'espace :

Je partage ma Chatte
 
 
--:--

 

 Chattes Galerie -  Chattes Célèbres -  Chattes Rétros / Vintage -  Chattes Naturistes / Nudistes - Chattes dans l'Art - Chattes de Résistantes
Téléchatteuses - Editos -  Revue de presse - Fiches pédagogiques - Sondages -  Visuels -  TV-Chatte -  Vidéos adultes

Contacts - Mentions légales - Sitemap
© 2011 - Telechatte® A Pussy Way of Life®